D 16 – 18 TESSONS A LA DERIVE

P1060417

Haines et Mulligan se retrouvent. En prenant le thé ,  en mangeant des scones beurrés et brulants, ils se moquent  de Stephen Dedalus que Mulligan surnomme Aengus l’errant  Mulligan pense que Stephen est fou et qu’il n’arrivera jamais à devenir poète

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s