Catégorie : Métamorphoses /

S’AIMER LES YEUX DANS LES YEUX

Elle percevait cette magique attirance dans ses yeux. Elle était prête au grand sacrifice. Elle le regarda un instant et rencontrant son regard, ce fut un éclair en elle. Une incandescente passion marquait ce visage, passion muette comme une tombe et qui l’avait faite sienne.

Le souffle coupé d’excitation à mesure que ça montait plus haut, toujours lus haut.

UN HOMME A.PERCU ET IN.ACCESSIBLE – LOIN ET PRES

Bien qu’il fût d’une nature passionnée, Gerty pouvait constater quelle faculté il avait de rester maître de soi. D’un instant à l’autre, il était passé de l’état d’adoration en lequel le jetait la vision d’une beauté qui le tenait en extase au sang froid de l’impassible gentleman, apte à cotrôler chacun des traits de sa physionomie distinguée.

LA BEAUTE SELON GERTY : LE CHROMO – LE CREPUSCULE

Quelle émotion dans ce tableau, l’emprise du crépuscule, l’éclat ultime de la verte Erin, les poignantes sonnailles de ces cloches vespérales et au même moment cette chauve souris qui s’envolait…. Elle pouvait voir au loin les signaux des phares tellement pittoresques qu’elle eût aimé les reproduire avec une boîte de couleurs parce que c’était tout de même plus facile que de faire un homme…