Catégorie : Etoiles planètes et constellations /

LES CHIMERES * L’homme qui rit

( Mâchoires claquantes, cabriole ici et là, roule des yeux, avec des cris aigus, des bondskangourous bras écartés pour saisir puis tout d’un coup fait jaillir sa face sans lèvres dans la fourche de ses cuisses. ) Il vient ! C’est moi ! L’homme qui rit ! L’homme primigène ! ( Il tourne et tournoie sur lui-même avec des hurlements de derviche . ) Sieurs et dames faites vos jeux ! ( Il s’accroupit en jonglant. De minuscules planètes de roulette s’échappent de ses mains.) Les jeux sont faits ! ( Les planètes foncent toutes ensemble avec des craquements crépitants.) Rien ne va plus ! ( Les planètes, légers ballons, se gonflent ey s’envolent au loin. Il bondit dans le vide.)

LA BEAUTE SELON GERTY : LE CHROMO – LE CREPUSCULE

Quelle émotion dans ce tableau, l’emprise du crépuscule, l’éclat ultime de la verte Erin, les poignantes sonnailles de ces cloches vespérales et au même moment cette chauve souris qui s’envolait…. Elle pouvait voir au loin les signaux des phares tellement pittoresques qu’elle eût aimé les reproduire avec une boîte de couleurs parce que c’était tout de même plus facile que de faire un homme…