Catégorie : Taché, mouillé, maculé /

CONSIDERATIONS DE BLOOM SUR LES FEMMES : de la chair saignant

A rester vierges elles finissent par verser dans la folie, je suppose … Proche de ses règles j’imagine, ça leur met les sens à vif … Mais pourquoi toutes les femmes n’ont-elles pas leurs règles en même temps à la même lune je veux dire ? Tout dépend de leur date de naissance je suppose. Ou bien toutes parlent en même temps puis chacune va à son rythme. Quelquefois Milly et Molly en même temps. Terrorisée quand ses règles luis sont venues pour la première fois. Pauvre môme! Moment étrange pour la mère aussi.

S’AIMER LES YEUX DANS LES YEUX

Elle percevait cette magique attirance dans ses yeux. Elle était prête au grand sacrifice. Elle le regarda un instant et rencontrant son regard, ce fut un éclair en elle. Une incandescente passion marquait ce visage, passion muette comme une tombe et qui l’avait faite sienne.

Le souffle coupé d’excitation à mesure que ça montait plus haut, toujours lus haut.

ULYSSE DEPLIE * LE LIVRE DES TACHES * 11/18

P1090213

Un flot de fluide flasque fleurit le furtif pour flanquer dans la musique, désirant, sombre à lécher, envahissant. La tâtant, la tapant, la taillant, la tassant. Tache. Pores à dilater se dilatant. Tache. La joie la sensation la chaleur la. Tache. Pour lâcher les vannes, lâcher les eaux. Flux, jets d’eaux, flots, jets de joie, flonflons.