Catégorie : Livres et bibliothèques /

INVENTORIER * les livres : une bibliothèque

CATALOGUER SES LIVRES :

Thom’s Dublin Post Office Directory, 1886

Oeuvres poétiques de Denis Florence M’Carthy (feuille de hêtre rouge marquant la page 5)

Oeuvres de Shakespeare (maroquin grenat sombre, filets dorés)

Tables ce calcul pratique (toile brune)

L’histoire secrète de la cour de Charles II (toile rouge, reliure ciseléee)

Le guide de l’enfant (toile bleue)

Les Beautés de Killarney (jaquette)

Quand nous étions jeunes de William O’Brien (toile verte légèrement défraîchie, enveloppe marquant la page 217)

Pensées de Spinoza (cuir rouge sombre)

L’histoire du ciel de Sir Roger Ball (toile bleue)

Trois voyages à Madagascar d’Ellis (toile brune, titre effacé)

Les Lettres de Stark Munro de A. Conan Doyle propriété de la Dublin Public Library, 106Capel street, emprunté le 21 mai ( veille de Pentecôte) 1904, à rendre le 4 juin 1904, 13 jours de retard ( reliure en toile noire, cote sur étiquette blanche)

Voyages en Chine par « Viator »( recouvert de papier brun, titre à l’encre rouge)

Philosophie du Talmud (brochure cousue)

Vie de Napoléon de Lockhart (couverture absente, annotations en marge minimisant les victoires, exagérant les défaites du protagoniste) …

DANS UN ROMAN PHOTO : LA VIE – UN REVE A DEUX

Il y avait quelques belles pensées dans ce journal intime écrites à l’encre violette qu’elle avait achetée chez Hely’s Dame street car elle sentait qu’elle aussi pouvait écrire de la poésie si seulement elle pouvait s’exprimer comme dans ce poème qui l’avait touchée si profondément qu’elle l’avait recopié après l’avoir remarqué un soir sur le journal qui emballait les légumes . Es-tu réél, mon idéal ? s’intitulait-il de Louis J. Walsh.

LES DIATRIBES DU CITOYEN : DISCREDITER LES CONTRE POUVOIRS : LA PRESSE ET LE PARLEMENT

p1090470.jpg

 

M.Vachar de l’Acre (Multifarnham, Nationaliste) : A la suite de la question posée par mon honorable ami, le député de Grosgourdin, puis-je demander à mon très honorable collègue si le Gouvernement a donné l’ordre que ces animaux fussent abattus sans qu’aucune preuve médicale de leur état pathologique n’ait été fournie ?

M. de Quatrepattes (Tamoshant, Conservateur) : Les honorables députés sont déjà en possession  de la preuve fournie à une commission nommée par l’assemblée toute entière. Je pense que je ne puis rien ajouter qui soit utile à ce sujet. La réponse à la question de l’honorable député sera donc affirmative.

M.Oreiller ( Montemotte, Nat.) : Un ordre similaire a-t-il été donné d’abattre les animaux humains qui osent se livrer aux jeux irlandais dans Phoenix Park ?

M.Aufour : La réponse sera négative.

M.Vachar de l’Acre : Le fameux télégramme de Mitchelstown du très honorable collègue a-t-il été déterminant pour la politique de ces messieurs du ministère des Finances ?

M.Aufour : Cette question n’a pas été déposée.

M.Cocalane ( La Fouterie, Indépendant) : N’hésitez pas à tirer surtout.

Applaudissement ironiques de l’opposition.

Le Président : Silence! Silence!

La séance est levée.

Applaudissements