Catégorie : Léopold Bloom /

Manger – faire l’amour

p1060071

 » Le vin ardent sur son palais s’attardait une fois bu. Ecrasant dans son pressoir les raisins de Bourgogne. Toute la chaleur du soleil. C’est comme une caresse furtive qui parle à ma mémoire. Au contact humide ses sens se souvenaient.Cachés sous les fougères de Howth. Au dessus de nous, la baie au ciel dormant. Pas un bruit. Le ciel. La baie pourpre à la pointe du Lion. Verte à Drumleck. Vert-jaune vers Sutton. Prairies sous-marines, des lignes marron clair dans l’herbe., villes englouties.Ma veste servait d’oreiller à ses cheveux, des perce-oreilles dans les touffes de bruyère ma main sous sa nuque, tu vas tout me boulverser. O quelle merveille ! Sa main amoldoucie par les onguents me touchait, me caressait : ses yeux fixés sur moi ne se détournaient pas.  » JJ

S’évaporer

P1030074

 

Perdre toute matérialité

 

Molly : toute en courbes continues, arabesques, entrelacs infinis

Léopold : émietté, éparpillé, fragmenté , déchiré

Léopold à recoller et Molly à démêler  liés l’un à l’autre au pays des floraisons

Un puzzle mal ajusté

 

Se dissoudre, s’évanouir

 

P1030072

 

entre vapeur et eau flottant dans le trouble double double fond indécis vague flot noueux s’évaporant flou nuageux s’enfumant de fleurs fripées volutes fumeuses voluptueuses flottant  fluide adouci s’ennuageant moite sombrant dans le flot aéré flou émietté en boucles dédoublées bain nébuleux embué images diluées effacées feuilles délavées bulles légères et fumeuses éparpillées lâches pages pâlies étales se dé-formant ondoyant amolli gommé dénouant l’opposition entre R et O entre air et eau annulant le poids le moi la floraison de mots enfuis juste effleurés voilés flots d’innommés multiples affolés dissolvant la masse languide fondant déchirant les alphabets mouvants lascifs boutons et bourgeons noyés et mous émoi effacé et moi dé-facé ondulé abandonné fluide insinuant flux mué en gribouillis embués embruns fanés las dissous goutte à goutte point à point double écume nue mousseuse nuée ennuyeuse dé-naturée moite s’allégeant des mots baignés oubliés des lignes courbes doubles ondulées inondées s’envolant flou mouillé nuageux planant dans le trouble émoi nébuleux liquide de mots défleuris dénoués du moi forme fondue émue usée dans le flot imbibé délié vapeur tiède du son estompé humide houle douce diluée battement vague flottant diminuant dolent alangui flou épuisement flottant fluant  amolli