Catégorie : Chosier /

INVENTORIER * les vêtements de Molly

Quelles pièces vestimentaires féminines diverses et personnelles aperçut-il ?

Une paire de bas de femme mi-soie noirs neufs inodores – une paire de jarretières neuves violettes – un pantalon de femme grandetaille en mousseline indienne coupé selon des lignes généreuses, exhalant l’opoponax, le jessemin et les cigarettes turques Muratti et contenant une longue épingle de nourrice en acier brillant, se refermant curviligne – une camisole en batiste avec une fine bordure de dentelle – une sousjupe plissée en moirette de soie bleue, tous ces articles déposés irrégulièrement sur le dessus d’une malle rectangulaire, quadruplement lattée, aux coins renforés, avec des étiquettes multicolores, monogrammée B.C.T. ( Brian Cooper Tweedy ) sur la face avant en lettres blanches.

INVENTORIER * que contenait le second tiroir ? MINUTES BIOGRAPHIQUES

Que contenait le 2ème tiroir ?

Des documents : le certificat de naissance de Léopold Paula Bloom – une police d’assurance à terme fixe de 500 livres émise par la Scottish Widows’ Assurance Society, au profit de Millicent 5milly) Bloom se transformant après 25 ans en police avec intérêts de 430 livres, 462 livres et 500 livres respectivement à 60 ans ou au décès, 65 ans ou au décès et au au décès, ou , au choix, en police avec intérêts ( payée) de 299 livres ainsi qu’un paiement en espèces de 133 livres – un livret de banque émis par la Ulster Bank, agence de College Green indiquant un relevé de compte de 18 livres, 14 shillings et six pence sterling pour le semestre se terminant le 31 décembre 1903 crédit au profit du dépositaire, avoir net : certificat de possession de 900 livres, titres d’Etat ( exempts de droits de timbre) canadien à 4% ( nominatifs) – récépissés du Catholic Cemeteries (Glasnevin) Committee, concernant l’achat d’une concession à perpétuité – une coupure de journal local concernant un changement de nom par acte sous seing privé –

Citez les termes littéraux de cet article ?

Je soussigné Rudolph Virag, résidant actuellement au n° 52 Clanbrassil street, Dublin, précédemment Szombathely dans le royaume de Hongrie, annonce par le présent acte avoir pris le nom de Rudolph Bloom que j’ai dorénavant l’intention d’utiliser en toutes occasions et en tout temps.

Quels autres objets se rapportant à Rudolph Bloom ( Né Virag) se trouvaient dans le 2ème tiroir ?

Un daguerréotype indistinct de Rudolph Virag et de son père Léopold Virag pris en l’année 1852 dans me studio de portraits de leur ( respectivemet) 1er et 2ème cousin, Stefan Virag dr Szesfehervar, Hongrie – un ancien livre de haggadah dans lequel une paire de lunettes convexes à monture en corne marquait le passage d’action de grâce dans les prières rituelles pour Pessah ( la Pâque) – une carte postale photographique du Queen’s Hotel, Ennis, propriétaire, Rudolph Bloom – une enveloppe adressée : A mon cher fils Léopold …

INVENTORIER * que contenait le premier tiroir ?

Que contenait le premier tiroir déverrouillé ?

Un cahier d’écriture Véra Foster, propriété de Milly ( Millicent) Bloom, dont certaines pages présentaient des dessins schématiques marqués Papli, montrant une grosse tête globulaire avec 5 cheveux dressés, 2 yeux de profil, le torse de face avec 3 gros boutons, 1 pied triangulaire – 2 photographies jaunies de la reine Alexandra d’Angleterre et de Maud Branscombe, actrice et beauté professionnelle – une carte de Noël portant la reproduction picturale d’une plante parasite, la légende Maspha, la date Noël 1892, les noms des expéditeurs : de la part de M. et Mme M. Comerford, le versiculet : Que ce Noël vous apporte sagesse, joie, sérénité et allégresse – un morceau de cire à acheter rouge partiellement liquéfié provenant du grand magasin de Messrs Hely’s, Ltd 89, 90 et 91 Dame street – une boîte contenant le reste d’une grosse de plumes dorées « J » provenant du même rayon dans le même magasin – un vieux sablier qui roulait contenant du sable qui roulait – une prophétie scellée ( jamais descellée ) rédigée par Léopold Bloom en 1886, concernant les conséquences de l’adoption du projet de loi de Home Rule de William Evert Gladstone de 1886 ( jamais adopté comme loi) – un ticket de vente de charité n° 2004 de S. Kevin Charity Fair, prix 6 pence,100 lots – une épitre infantile, datée petit el lundi , où on lisait : pé majuscule Papli virgule cé majuscule Comment vas-tu point d’interrogation, ji majuscule Je vais très bien point à la ligne signature avec em majuscule rt enjolivures Milly pas de point – un camée monté en broche, propriété d’Ellen Bloom ( née Higgins) décédée – un camée monté en épingle de foulard, propriété de Rudolph Bloom (né Virag) décédé – 3 lettres dactylographiées, destinataire Henry Flower, poste restante , Westaland Row, expéditeur Martha Clifford, poste restante, Dolphin’s Barn , le nom et l’adresse de l’expéditrice des 3 lettres translittérés selon un cryptogramme quadrilinéaire pointé boustrophédontique alphabétique inversé ( voyelles supprimées) N.IGS./WI.UU.OX/W.OKS.MH/Y.IM – une coupure d’un périodique hebdomadaire anglais Modern Society, sujet châtiments corporels dans les écoles de filles – un ruban rose qui avait festonné un oeuf de Pâques en l’an 1899 – deux préservatifs en caoutchouc partiellement déroulés avec réservoir achetés par la poste à la Boîte Postale 32, poste restante, Charing Cross, Londres W.C. – 1 paquet d’1 douzaine de d’enveloppes de papier couché-crème et papier à lettres ligné-fin à filigrane dont 3 manquaient à présent – 2 billets de la Loterie Royale et Privilégiée de Hongrie – une loupe peu puissante – 2 cartes photographiques érotiques représentant a) coït buccal entre une senorita nue ( présentation arrière, position supérieure) et torero nu ( présentation de face, position inférieure) b) violation anale par religieux ( entièrement vêtu , regard abject) de religieuse ( partiellement vêtue, regard direct) commandées par la poste à la Boîte Postale 32, poste restante, Charing Cross, Londres W.C. – une coupure de presse donnant une recette pour rénover de vieilles chaussures marron – un timbre adhésif de 1d, lavande, règne de la reine Victoria – un tableau de mensurations de Léopold Bloom compilées avant, pendant et après 2 mois d’utilisation consécutive de la machine à poulie Sandow-Whiteley ( hommes 15 shillings athlète 20 shillings) à savoir, poitrine 28 pouces et 29 1/2 pouces, biceps 9 pouèces et 10 pouces, avant-bras 8 1/2 pouces et 9 pouces, cuisses 10 pouces et 12 pouces, mollet 11 pouces et 12 pouces – 1 prospectus de Baumiracle, le meilleur remède mondial contre les affections rectales, directement de Baumiracle, Coventry House, South Place, Londres E.C., adressé ( fautivement) à Mme L. Bloom avec une note d’accompagement commençant ( fautivement) par: Chère Madame