Catégorie : Chutes, effondrements et abîmes /

INVENTAIRE des métamorphoses de Bloom * Bloom imperator

Des femmes très nombreuses séduisantes et enthousiastes se suicident elles aussi en se poignardant, en se noyant, en buvant de l’acide prussique, de l’aconit, de l’arsenic, en s’ouvrant les veines, en refusant de manger, en se jetant sous un rouleau compresseur, du haut de la colonne Nelson, dans la grande cuve de la brasserie Guiness, en s’asphixiant, en en se mettant la tête dans un fouràgaz, en se pendant à l’aide de jarretières de grand luxe, en sautant par les fenêtres de différents étages.

LA BEAUTE SELON GERTY : LE CHROMO – LE CREPUSCULE

Quelle émotion dans ce tableau, l’emprise du crépuscule, l’éclat ultime de la verte Erin, les poignantes sonnailles de ces cloches vespérales et au même moment cette chauve souris qui s’envolait…. Elle pouvait voir au loin les signaux des phares tellement pittoresques qu’elle eût aimé les reproduire avec une boîte de couleurs parce que c’était tout de même plus facile que de faire un homme…