Catégorie : Chutes, effondrements et abîmes /

CODA * LA GRANDE MELEE * S’embrouiller

Sur la pierre d’autel, Madame Mina Purefoy, déesse de la déraison, gît, nue, enchaînée un calice posé sur son ventre gonflé. Le père Malachie O’Flynn en jupon de dentelles et chasuble inversée, ses deux pieds gauche talon en avant, célèbre une messe de campagne. Le Révérend M. Hugh C. Haies Love M.A.en soutane toute simple et mortier, tête et col devant derrière, tient un parapluie ouvert au dessus de la tête du célébrant.

Introïbo ad altare diaboli.

CODA * LA GRANDE MELEE * S’abîmer

Un abîme s’ouvre dans un bâillement silencieux. Tom Rochford vainqueur en maillot et culotte d’athlète arrive en tête de la course d’obstacles nationale et saute dans le vide. Il est suivi par un peloton de coureurs et de sauteurs. Avec des mouvements sauvages ils sautent du bord. Leurs corps plongent. Des filles d’usines en habits de fête jettent des Baraabombes de Yorkshire brûlants.

LA FIN DU MONDE

Le long d’une corde raide infinie invisible tendue du zénith au nadir, la Fin du Monde, pieuvre à deux têtes en kilt de clan Colback et jupontartan tournoie dans l’épaisse obscurité, cul par-dessus tête,dans la forme des Trois Jambes de l’Homme de Man.