En passant

MESURER * MESURER LE TEMPS * le partage du jour 2

Quelles causes antérieures consécutives de fatigue accumulée avant le lever préappréhendées, Bloom récapitula-t-il silencieusement ?

La préparation du petit déjeuner (sacrifice brûlé), congestion intestinale et défécation préméditative (saint des saints), le bain (rite de Jean), l’enterrement (rite de Samuel), la publicité d’Alexander Descley (Urim et Thummim), le déjeuner insubstantirl (rite de Melchisédech), la visite au musée et à la bibliothèque nationale ( lieu saint), la quête de livres dans Bedford Row, Merchant’s Arch, Wellington Quay (Simchath Torah), la musique à l’Ormond Hotel (Shira Shirim), l’altercation avec un truculent troglodyte dans l’établissement de Bernard Kiernan (holocauste), un laps de temps vide incluant une course en voiture, une visite à une maison mortuaire, un adieu (désert), l’érotisme produit par l’exhibitionnisme féminin (rite d’Onan), l’accouchement laborieux de Mme Mina Purefoy (rite de l’élévation), la visite à la maison de colérance de Mme Bella Cohen, 82 Tyrone street lower, la rixe subséquente et la bagarre fortuite dans Beaver street (Harmaguedon), pérambulation nocturne jusqu’à et depuis l’abri du cocher, Butt bridge (conciliation).

INVENTORIER * les livres : une bibliothèque

CATALOGUER SES LIVRES :

Thom’s Dublin Post Office Directory, 1886

Oeuvres poétiques de Denis Florence M’Carthy (feuille de hêtre rouge marquant la page 5)

Oeuvres de Shakespeare (maroquin grenat sombre, filets dorés)

Tables ce calcul pratique (toile brune)

L’histoire secrète de la cour de Charles II (toile rouge, reliure ciseléee)

Le guide de l’enfant (toile bleue)

Les Beautés de Killarney (jaquette)

Quand nous étions jeunes de William O’Brien (toile verte légèrement défraîchie, enveloppe marquant la page 217)

Pensées de Spinoza (cuir rouge sombre)

L’histoire du ciel de Sir Roger Ball (toile bleue)

Trois voyages à Madagascar d’Ellis (toile brune, titre effacé)

Les Lettres de Stark Munro de A. Conan Doyle propriété de la Dublin Public Library, 106Capel street, emprunté le 21 mai ( veille de Pentecôte) 1904, à rendre le 4 juin 1904, 13 jours de retard ( reliure en toile noire, cote sur étiquette blanche)

Voyages en Chine par « Viator »( recouvert de papier brun, titre à l’encre rouge)

Philosophie du Talmud (brochure cousue)

Vie de Napoléon de Lockhart (couverture absente, annotations en marge minimisant les victoires, exagérant les défaites du protagoniste) …

INVENTORIER * extraits de Molly

Dans les moments où elle était inoccupée, elle avait plus d’une fois couvert une feuille de papier de signes et de hiéroglyphes dont elle affirmait qu’ils étaient des caractères grecs et irlandais et hébreux. Elle avait constamment demandé à des intervalles de temps divers quelle était la façon correcte d’écrire la majuscule initiale du nom d’une ville au Canada, Québec Elle ne comprenait pas grand-chose aux complications politiques, à l’intérieur ou à l’équilibre des puissances, à l’extérieur. Pour calculer les additions sur les factures elle avait fréquemment recours à l’aide digitale … Les mots polysyllabiques peu courants d’origine étrangère, elle interprétait soit phonétiquement soit à l’aide d’analogies fausses , soit avec les deux à la fois : métempsychose (mets ton petit chose), alias (une personne mensongère mentionnée dans les textes sacrés.

INVENTORIER * inventaire de souvenirs

L’enterrement de Mme Mary Dedalus (née Goulding), le juin , vigile de l’anniversaire du décès de Rudolph Bloom ( né Virag)

Bloom, seul héritier transubstantiel mâle de Rudolph Virag ( subséquemment Rudolph Bloom) de Szombathély, Vienne, Budapest, Milan, Londres et Dublin et de Ellen Huggins, deuxième fille de Julius Higgins (né Karoly) et de Fanny Higgins (née Hegarty)

Milly : juin 15 juin 1889 : un nouveau né dolent de sexe féminin pleurant afin de provoquer et de diminuer la congestion , une enfant renommée Petit Chausson elle suffoque sous le choc et disloque sa cagnotte : compte ses trois boutons liards en liberté, un dleu, tloi : une poupée, un garçon, un marin, elle rejette : blonde, née de deux bruns, elle avait une ascendance blonde lointaine, Herr Hauptmann Hainau, armée autrichienne, proche, une hallucination, lieutenant Mulvey, marine britannique

INVENTORIER * inventaire de sensations

Quelle première réminiscence avait-il de Rudolph Bloom ( décédé) ?

Rudolph Bloom (décédé) racontant à son fils Léopold Bloom (âgé de 6 ans) un arrangement rétrospectif de migrations et d’installations dans et entre Dublin, Londres, Florence, Milan, Vienne, Budapest, Szombathely accompagné de déclarations de satisfaction (son grand-père ayant vu Marie-Thérèse, impératrice d’Autriche, reine de Hongrie), de conseils commerciaux (après avoir veillé à la petite monnaie, les billets avaient veillé sur eux-mêmes) . Léopold Bloom (âgé de 6 ans) avait écouté ces récits en consultant constamment une carte géographique de l’Europe (politique) et en suggérant la création de succursales commerciales dans les divers centres mentionnés

INVENTORIER * les vêtements de Molly

Quelles pièces vestimentaires féminines diverses et personnelles aperçut-il ?

Une paire de bas de femme mi-soie noirs neufs inodores – une paire de jarretières neuves violettes – un pantalon de femme grandetaille en mousseline indienne coupé selon des lignes généreuses, exhalant l’opoponax, le jessemin et les cigarettes turques Muratti et contenant une longue épingle de nourrice en acier brillant, se refermant curviligne – une camisole en batiste avec une fine bordure de dentelle – une sousjupe plissée en moirette de soie bleue, tous ces articles déposés irrégulièrement sur le dessus d’une malle rectangulaire, quadruplement lattée, aux coins renforés, avec des étiquettes multicolores, monogrammée B.C.T. ( Brian Cooper Tweedy ) sur la face avant en lettres blanches.

INVENTORIER * que contenait le second tiroir ? MINUTES BIOGRAPHIQUES

Que contenait le 2ème tiroir ?

Des documents : le certificat de naissance de Léopold Paula Bloom – une police d’assurance à terme fixe de 500 livres émise par la Scottish Widows’ Assurance Society, au profit de Millicent 5milly) Bloom se transformant après 25 ans en police avec intérêts de 430 livres, 462 livres et 500 livres respectivement à 60 ans ou au décès, 65 ans ou au décès et au au décès, ou , au choix, en police avec intérêts ( payée) de 299 livres ainsi qu’un paiement en espèces de 133 livres – un livret de banque émis par la Ulster Bank, agence de College Green indiquant un relevé de compte de 18 livres, 14 shillings et six pence sterling pour le semestre se terminant le 31 décembre 1903 crédit au profit du dépositaire, avoir net : certificat de possession de 900 livres, titres d’Etat ( exempts de droits de timbre) canadien à 4% ( nominatifs) – récépissés du Catholic Cemeteries (Glasnevin) Committee, concernant l’achat d’une concession à perpétuité – une coupure de journal local concernant un changement de nom par acte sous seing privé –

Citez les termes littéraux de cet article ?

Je soussigné Rudolph Virag, résidant actuellement au n° 52 Clanbrassil street, Dublin, précédemment Szombathely dans le royaume de Hongrie, annonce par le présent acte avoir pris le nom de Rudolph Bloom que j’ai dorénavant l’intention d’utiliser en toutes occasions et en tout temps.

Quels autres objets se rapportant à Rudolph Bloom ( Né Virag) se trouvaient dans le 2ème tiroir ?

Un daguerréotype indistinct de Rudolph Virag et de son père Léopold Virag pris en l’année 1852 dans me studio de portraits de leur ( respectivemet) 1er et 2ème cousin, Stefan Virag dr Szesfehervar, Hongrie – un ancien livre de haggadah dans lequel une paire de lunettes convexes à monture en corne marquait le passage d’action de grâce dans les prières rituelles pour Pessah ( la Pâque) – une carte postale photographique du Queen’s Hotel, Ennis, propriétaire, Rudolph Bloom – une enveloppe adressée : A mon cher fils Léopold …