En passant

LES CHIMERES * Madame Breen

Madame Breen en manteau de ratine avec de grandes poches à soufflet, debout sur la chaussée, ses yeux fripons grandouverts souriant de toutes ses grandes dents d’herbivore.

Madame Breen en robe de bal d’une seule pièce réalisée en bleu clairdelune, diadème clinquant de sylphe sur le front avec son carnetbal tombé près de sa mule en satin bleulune.

La chouette petite toque d’étamine avec l’aile d ‘oiseau de paradis.

AVENEMENT DE L’INDISTINCT * FLUX ET MELANGES * LES CHIMERES * Madame Dignam

Madame Dignam, femme veuve, nez camus et joues enfiévrées par le bavardage funèbre, les larmes et le sherry ambré de chez Tunney, passe précipitamment en vêtements de deuil, bonnet de travers, se carminant et se poudrant les joues, les lèvres et le nez, mère cygne houssepillant sa couvée. Sous sa jupe apparaît le pantalon de tous les jours de feu son mari et ses souliers à bouts relevés quarante-trois fillette. Elle tient à la min une police d’assurance de Scottish Widow et un immense parapluietente sous lequel sa couvée l’accompagne