Catégorie : Bétail et animaux /

UNE LIGNEE ENCHEVETREE : LE DESORDRE

P1060241

 » Ils sont séparés par une honte physique si catégorique que les annales criminelles du monde, souillées par toutes sortes d’incestes et de bestialités ne gardent guère de trace de cette transgression. Fils et mère, géniteurs et filles, soeurs lesbiques, amours qui n’osent pas dire leurs noms, neveux et grand-mères, gibiers de potences et trous de serrures, reines et taureaux primés… »

 » Vénus s’est déformé les lèvres par la prière. Remord de l’inextimé : remord de conscience. C’est une époque où la putasserie à bout de souffle cherche à tâtons son Dieu. » JAMES JOYCE

 

 

UNE LIGNEE CONTRARIEE : LE CERCLE

P1060238

 » Saint Thomas traitant de l’inceste, l’assimile à sa manière pleine de sagesse et d’originalité à une avarice des émotions. Il veut dire que l’amour donné ainsi à un proche par le sang est avidement refusé à quelque étranger, qui peut-être en avait un besoin vital . Les juifs que les chrétiens taxent d’avarice sont de toutes les races, la plus encline au mariage consanguin. Les lois chrétiennes qui ont empilé les réserves d’or des juifs ont également cerclé de fer leurs affections…Mais un homme qui s’attache si fort à ce qu’il appelle ses droits sur ce qu’il appelle ses créances s’attachera aussi fort à ce qu’il appelle ses droits sur celle qu’il appelle sa femme. Nul Beausourire du voisinage ne convoitera son boeuf ou sa femme ou son serviteur ou sa servante ou son bourricot. »     JAMES JOYCE

 

Molly : vorace comme un albatros

p1060063

 

 » Il lança entre elles une boule de papier froissé. Elie trente-deux pieds par sec.arr. Ca ne prend pas. Ignorée la boule ballotta dans les remous, flotta sous le pont et le long des piles. Pas si folles les bêtes. Et le jour où j’ai jeté ce gâteau rassis depuis l’Erin’s King elles l’ont récupéré dans le sillage cinquante mètres en arrière. Vivent de leur vivacité. Elles tournoyaient battant des ailes.

La mouette famélique tableau

Plane sur les mornes flots

Voilà comment écrivent les poètes, des ressemblances sonores. Mais pourtant Shakespeare n’a pas de rimes: le vers blanc. Ce qui compte c’est que le langage coule. Les pensées . Solennel.  » JJ

 

Vivre de poisson, devenir poisson

p1060062

 

 » Connaissant leur voracité et leur ruse il secoua les miettes poudreuses restées entre ses mains. Elles ne s’attendaient pas du tout à ça. Une manne.Vivre de poisson, ils ont une chair de poisson, tous les oiseaux des mers, les mouettes, les plongeons. Les cygnes d’Anna Liffey descendent quelquefois jusqu’ici pour se lisser les plumes. Tous les goûts sont dans la nature. Me demande comment c’est la viande de cygne. Robinson Crusoé a bien dû en vivre.

Elles tournoyaient  battant faiblement des ailes. Je vais arrêter de leur en donner. Un penny c’est assez. Pour ce qu’elles m’en remercient. Pas le moindre cri. En plus elles propagent la fièvre aphteuse. Quand on gave une dinde disons, avec de la farine de châtaigne, elle en prend le goût. Cochon tu manges, cochon deviens. Mais comment se fait-il pourtant que les poissons d’eau salée ne soient pas salés. Comment ça se fait ? » JJ