Catégorie : Bétail et animaux /

CODA * LA GRANDE CHEVAUCHEE * Ecumer, se bousculer

Le feuillage et les espaces de la tapisserie défilent rapidement à travers la campagne. Un gros renard tiré de son couvert, queue dressée, ayant enterré sa grand-mère débouche rapidement en terrain dégagé, yeux brillants, cherchant la tanière du blaireau sous les feuilles. La meute des chiens courant suit, nez au sol, reniflant leur proie, biglaboyant, burblant vers la curée. Les chasseurs et chasseuses de la Ward Union ne les lâchent pas, acharnés à la tuerie.

CODA * LA GRANDE CHEVAUCHEE * Cavaler, se précipiter

Un cheval inconnu sans cavalier galope comme un spectre et brûle le poteau, sa crinière écume de lune, ses pupilles des étoiles. Le reste suit, groupe de montures cabrées. Chevaux squelettes : Sceptre, Maximum le Second, Zinfandel, Shotover du duc de Westminster, Repulse, Ceylon du duc de Bedford, prix de Paris. .Ils sont montés par des nains, armurouillées, bondissant, bondissant sur sur leur selle.

Dernier dans une bruine de pluie, sur un bourrin isabelle asthmatique, Cock of the North, le favori Garett Deasy, casquette miel, casaque verte, manches orange, serrant les rênes, une crosse de hockey à la main.

INVENTAIRE des métamorphoses de Bloom * Bloom femme esclave

Le jour tu feras tremper et frotteras nos sous-vêtements malodorants également quand nous les dames sommes indisposées, et fauberderas nos latrines avec jupes retroussées et torchon attaché à la queue… tu feras les lits, prépareras mon bain , videras les podchambres dans les diverses chambres…

La nuit tes mains bracelétées bien enduites de crème seront protégées par des gants à quarantetrois boutons, boutons frais poudrés de talc, le bout des doigts délicieusement parfumé… mes gars seront assurément charmés de te voir ainsi pareille à une dame…Quant ils viendront ici pour enterrer leur vie de garçon et caresser ma nouvelle attraction à hauts talons dorés… Gonfle la poitrine. Souris . Fais moi tomber ces épaules.Quelles sont les offres ? Pour ce lot . Dressé par le propriétaire pour chercher et rapporter panier dans la gueule…

LES MORTS VIVENT * Paddy Dignam

Le chien bigle lève le museau montrant le visage scorbutique de Paddy Dignam. Il exhale une haleine putride charognarde. Il grandit et prend taille humaine. Son pelage devient un vêtement mortuaire brun. Son oeil vert lance un éclair, injecté de sang. La moitié d’une oreille, tout le nez et les deux pouces ont été goulalavés.

LES CHIMERES * Madame Breen

Madame Breen en manteau de ratine avec de grandes poches à soufflet, debout sur la chaussée, ses yeux fripons grandouverts souriant de toutes ses grandes dents d’herbivore.

Madame Breen en robe de bal d’une seule pièce réalisée en bleu clairdelune, diadème clinquant de sylphe sur le front avec son carnetbal tombé près de sa mule en satin bleulune.

La chouette petite toque d’étamine avec l’aile d ‘oiseau de paradis.