Catégorie : Cercles /

UNE LIGNEE EN MIROIR : LES HOMOS

P1060244

 » Je lui ai demandé ce qu’il pensait de l’accusation de pédérastie portée contre le barde. Il a levé les mains et a répondu : tout ce que nous pouvons dire c’est que la vie ne manquait pas de sel en ce temps là.

Vous voulez dire qu’en non anglais, il aimait un Lord ?

L’amour qui n’ose pas dire son nom.  » JJ

UNE LIGNEE IMPOSEE : LES FEMMES GARCONS

P1060242

« Il a choisi la plus laide catin de tout le Warwickshire pour partager son lit. Bon : il l’a quittée et a gagné le monde des hommes. Mais ces femmes-garçons sont les femmes d’un garçon. Leur vie, leurs pensées, leurs paroles leur sont prêtées par des mâles. Il a mal choisi ? Il a été choisi, à ce qu’il me semble. Si d’autres ont l’art du Will, Ann Hathaway en a la manière. Nom  d’une queue c’est sa faute à elle. Elle a su l’enjôler. Elle lui a mis le grappin dessus la douce de vingt six ans. La déesse aux yeux pers qui se penche sur le garçon Adonis, s’abaissant pour conquérir, en prologue à l’acte ballonnant est une donzelle effrontée de Stratford qui culbute dans un champ de blé un amant plus jeune qu’elle.

A partir de là il ne sera plus jamais un vainqueur à ses propres yeux ni ne pourra gagner au jeu du ris et couche-toi là. Se faire passer pour un Don Juan ne le sauvera pas. Rien de ce qu’il pourra défaire plus tard ne défera sa première défaite.

La défense du sanglier l’a blessé là ou l’amour saigne toujours.Si la mégère est domptée, il lui reste son arme invisible de femme. Il y a , je le sens, dans les mots quelque aiguillon de la chair qui le pousse à une nouvelle passion, ombre plus sombre de la première assombrissant jusqu’à sa propre intelligence de lui-même. Un destin semblable l’attend et les deux fureurs se fondent en un seul tourbillon.

Mais parce que la perte est son gain, il se retrouve dans l’éternité tout intact, incapable d’avoir tiré la leçon de la sagesse qu’il a formulée ou des lois qu’il a révélées. Sa visière est levée. C’est un fantôme, une ombre à présent, la voix de la mer est une voix entendue seulement dans le coeur de celui qui est la substance de son ombre, le fils consubstanciel au père.  » JJ

quitté

UNE LIGNEE ENCHEVETREE : LE DESORDRE

P1060241

 » Ils sont séparés par une honte physique si catégorique que les annales criminelles du monde, souillées par toutes sortes d’incestes et de bestialités ne gardent guère de trace de cette transgression. Fils et mère, géniteurs et filles, soeurs lesbiques, amours qui n’osent pas dire leurs noms, neveux et grand-mères, gibiers de potences et trous de serrures, reines et taureaux primés… »

 » Vénus s’est déformé les lèvres par la prière. Remord de l’inextimé : remord de conscience. C’est une époque où la putasserie à bout de souffle cherche à tâtons son Dieu. » JAMES JOYCE

 

 

UNE LIGNEE CONTRARIEE : LE CERCLE

P1060238

 » Saint Thomas traitant de l’inceste, l’assimile à sa manière pleine de sagesse et d’originalité à une avarice des émotions. Il veut dire que l’amour donné ainsi à un proche par le sang est avidement refusé à quelque étranger, qui peut-être en avait un besoin vital . Les juifs que les chrétiens taxent d’avarice sont de toutes les races, la plus encline au mariage consanguin. Les lois chrétiennes qui ont empilé les réserves d’or des juifs ont également cerclé de fer leurs affections…Mais un homme qui s’attache si fort à ce qu’il appelle ses droits sur ce qu’il appelle ses créances s’attachera aussi fort à ce qu’il appelle ses droits sur celle qu’il appelle sa femme. Nul Beausourire du voisinage ne convoitera son boeuf ou sa femme ou son serviteur ou sa servante ou son bourricot. »     JAMES JOYCE