Catégorie : Cercles /

LA BEAUTE SELON GERTY : LE CHROMO – LE CREPUSCULE

Quelle émotion dans ce tableau, l’emprise du crépuscule, l’éclat ultime de la verte Erin, les poignantes sonnailles de ces cloches vespérales et au même moment cette chauve souris qui s’envolait…. Elle pouvait voir au loin les signaux des phares tellement pittoresques qu’elle eût aimé les reproduire avec une boîte de couleurs parce que c’était tout de même plus facile que de faire un homme…

UNE LIGNEE EN MIROIR : LES HOMOS

P1060244

 » Je lui ai demandé ce qu’il pensait de l’accusation de pédérastie portée contre le barde. Il a levé les mains et a répondu : tout ce que nous pouvons dire c’est que la vie ne manquait pas de sel en ce temps là.

Vous voulez dire qu’en non anglais, il aimait un Lord ?

L’amour qui n’ose pas dire son nom.  » JJ