Les fleurs de l’oubli : philtres et narcotiques

 

 

P1030034

 

PHILTRES, NARCOTIQUES ET STUPEFIANTS : LE DOMAINE DES ALCHIMISTES

plantes aromatiques et décantations

mots magiques et incantations

élixir des métamorphoses

 

Les drogues vous vieillissent après vous avoir procuré une excitation mentale. Léthargie s’ensuit. Pourquoi ? Réaction. Toute une vie en une nuit. Change progressivement votre tempérament. A vivre toute la journée parmi ses herbes, onguents, désinfectants. Tous ces pots d’albâtre fleuris. Mortier et pilon. Aq. Dist. Fol. Laur. Te Virid. Le sentir c’est déjà presque guérir comme avec la sonnette du dentiste. Docteur Crack Boum. Ferait bien de se soigner un peu lui-même. Electuaire ou émulsion. Le premier qui a cueilli une plante pour se soigner ne manquait pas de couilles. Les simples. Faut faire gaffe. Assez de camelote ici pour vous chloroformer. Test : faire virer le papier tournesol du bleu au rouge.  JJ

Avaler la potion qui permettra de vivre une vie en un jour, de contenir le monde dans un livre

 

 

Rêver de l’Alhambra

 

P1030030

« Au côté de la cour, on voit un grand jardin, avec ses quatre arpents enclos dans une enceinte. C’est d’abord un verger dont les hautes ramures, poiriers et grenadiers et pommiers aux fruits d’or et puissants oliviers et figuiers domestiques,  portent sans se lasser ni s’arrêter leurs fruits… L’hiver comme l’été, toute l’année ils donnent … Plus loin chargé de fruits, c’est un carré de vignes dont la moitié sans ombre, au soleil se rôtit, et déjà l’on vendange et l’on foules les grappes … Enfin les derniers ceps bordent les plates bandes du plus soigné des potagers, vert en toute saison, il y coule deux sources ; l’une est pour le jardin qu’elle arrose en entier et l’autre sous le seuil de la cour se détourne vers la haute maison . »

HOMERE

La rêverie botanique

 

 

P1030029

 

ou la rêverie du classement impossible,

l’espoir de donner un ordre à la multitude,

la volonté d’organiser les formes ,

le choix de nommer,

nommer pour constater de subtiles différences,

nommer pour nuancer

nommer pour penser