Le pays des villes fantômes

DSCF1139

 

« Une terre aride, stérile, désolée. Lac volcanique, la mer morte : pas de poissons, pas d’algues, au plus profond de la terre. Nul souffle de vent ne pourrait soulever les vagues, métal gris, eaux méphitiques bouillasseuses. Pluie de souffre, c’est comme ça qu’il l’ont appelée : les villes de la plaine : Sodome, Gomorrhe, Edom. Des noms morts tout ça. Une mer morte dans une terre morte vieille et grise. Vieille à présent. Elle a enfanté la race la plus ancienne, la première. Le plus ancien peuple. A parcouru dans son errance les confins de la terre, de captivité en captivité, se multipliant, mourrant, naissant partout. Elle s’étendait là maintenant. Maintenant , elle ne pouvait plus rien enfanter. Mort : celui d’une vieille femme : le con gris et défoncé du monde. Désolation. » JJ

Un lit radeau depuis Gibraltar

DSCF1149

 

Au clair de lune, lune de ciel nocturne violet

symphonie de musique concrète pour chaud et profond soupir

grincement de l’armoire

craquements des souliers

miaulements de la chatte

cliquètements des anneaux de cuivre desserrés

instruments à cordes : un chezplusquoi, des tympanons et les jarretières neuves de Molly.

Instrument à corde . Ecoute.