Catégorie : Dormeurs et gisants /

Molly dans les plis

 

DSCF0890

 

un peu de peau pliée

Molly habite les plis

Molly  déplie ses formes :

des plis à l’infini : le lit , le jupon, la jarretière froissée  entortillée autour des bas, du linge sale jeté en vrac, une culotte sale,

des formes opulentes, ébouriffées, alanguies, crème paresseuse, vapeur en panache

des formes changeantes se dépliant sans cesse en de nouvelles incarnations

Molly, fleur commençant à se flétrir

Molly bientôt  fumier ou compost

 

Voir la mort

DSCF1119

 

Dans le sommeil le signe humide sonne son heure, la prie de se lever. Lit nuptial, lit d’enfantement, lit de mort, cierge funèbre. Omnis caro ad te veniet. Il approche, pâle vampire, à travers la tempête ses yeux, sa voilure de chauve-souris ensanglante la mer, lèvres collées à mes lèvres.

Voici épingle-moi ce gaillard, veux-tu bien ? Mes tablettes. Bouche volant le baiser. Non il en faut deux. Ensemble cousus main. Lèvres collées à mes lèvres.

Déplaçant dans le ciel ses hauts espars, un trois-mâts, voiles mises en croix, rentre au port, remontant le courant, se déplaçant en silence, vaisseaux silencieux.

L’histoire : une page jonchée de cadavres

DSCF0900

 

« Si Pyrrhus n’était pas tombé dans Argos sous les coups d’une mégère et si Jules César n’était pas mort poignardé. La pensée peut les congédier. Le temps les a marqué de son fer rouge et les a enchaînés dans la chambre des possibilités infinies qu’ils ont exclues. Mais étaient-elles possibles ces possibilités-là puisqu’elles n’ont jamais existé ? Ou bien la seule possibilité fut-elle celle qui arriva ? »

L’HISTOIRE EST UNE PAGE JONCHEE DE CADAVRES

ou

LES POIGNANTS POIGNARDS DE l’HISTOIRE

Apprendre de l’histoire : Pyrrhus un héros qui échoue

 

DSCF0925

 

Pyrrhus, le héros dont les victoires sont également des échecs,

Pyrrhus , un héros , pas un stratège : il dispersait ses efforts et ne savait pas ménager sa trésorerie,

Pyrrhus , un héros  incapable d’unir les grecs qui continuaient à se battre entre eux alors qu’ils auraient pu vaincre Rome ( la campagne d’Italie de Pyrrhus fut leur seule chance )

Pyrrhus, un héros qui ne parvient pas à empêcher que la Grèce finisse par être vaincue par Rome

Pyrrhus comme archétype du héros  ( celui dont le destin est d’être trahi et de périr) ?

Pyrrhus ou une image des irlandais face aux anglais ?