BLOOM OU L’OSCILLATION * L’IMMUABLE ET L’EPHEMERE * la mort / des ronds dans l’eau

… le caractère douloureux des fonctions ultimes de l’existence séparée, les agonies de la naissance et de la mort…

… au milieu des reflets inversés d’arbres, son crachat non commenté , décrivant des cercles concentriques d’anneaux d’eau …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s