ULYSSE DEPLIE * le livre des épingles et des couteaux * 16/18

Les espagnols, par exemple, des tempéraments de feu, chauds comme la braise de l’enfer sont prompts à se faire justice eux-mêmes et à vous filer votre quitus tranquille avec un de ces poignards qui ne les quittent jamais. TOUS SONT LAVES DANS LE SANG DU SOLEIL.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s