CODA * LA GRANDE CHEVAUCHEE * Ecumer, se bousculer

Le feuillage et les espaces de la tapisserie défilent rapidement à travers la campagne. Un gros renard tiré de son couvert, queue dressée, ayant enterré sa grand-mère débouche rapidement en terrain dégagé, yeux brillants, cherchant la tanière du blaireau sous les feuilles. La meute des chiens courant suit, nez au sol, reniflant leur proie, biglaboyant, burblant vers la curée. Les chasseurs et chasseuses de la Ward Union ne les lâchent pas, acharnés à la tuerie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s