LES MORTS VIVENT * Paddy Dignam

Le chien bigle lève le museau montrant le visage scorbutique de Paddy Dignam. Il exhale une haleine putride charognarde. Il grandit et prend taille humaine. Son pelage devient un vêtement mortuaire brun. Son oeil vert lance un éclair, injecté de sang. La moitié d’une oreille, tout le nez et les deux pouces ont été goulalavés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s