CONSIDERATIONS DE BLOOM SUR LES FEMMES : des presque sorcières, des magiciennes

Bien sûr elles comprennent les oiseaux, les animaux, les bébés.C’est leur rayon. Elles sont bien toutes les m^mes à essuyer leurs plumes sur leurs bas.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s