EDY BOARDMAN ET SON PETIT FRERE

Edy Boardman berçait le dodu bébé en avant en arrière dans la poussette tandis que notre ravi petit lord gazouillait à qui mieux mieux. Il n’avait que onze mois et neuf jours mais, bien qu’il fût encore château branlant, commençait déjà à zézayer ses premières expressions enfantines.

Edy Boardman, une petite peste grincheuse , voilà ce qu’elle était et qu’elle serait toujours et voilà pourquoi personne ne pouvait s’entendre avec elle, elle mettait toujours son nez là où ça ne la regardait pas.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s