UN COMBAT

 » Mais putain, j’avais à peine reposé mon verre sur son cul que j’ai vu le citoyen se lever et se dandiner jusqu’à la porte, haletant et soufflant comme un hydropique et lançant contre Bloom, la malédiction de Cromwell, cloche, livre et chandelle, en irlandais, crachant et crachotant tout ce qu’il peut, avec Joe et le petit Alf tournant autour de lui comme un lutin pour essayer de la câalmer. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s