LES SIRENES : DES FEMMES POISSONS DANS LES PROFONDEURS OCEANIQUES

 

Elles tapotaient leurs blouses , toutes deux de satin noir. Elles se morfondaient dans la pénombre des profondeurs océaniques.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s