La ville est le corps

p1060082

La ville digère

Le corps dissout et se dissout.

« et nous fourrons la nourriture dans un trou pour qu’elle ressorte par un autre : nourriture, sucs, sangs, excrément, terre, nourriture : faut l’alimenter comme on chauffe une locomotive. » JJ

« Toute une ville disparaît, une autre la remplace, disparaît à son tour: une autre viendra et elle disparaîtra. » JJ

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s