Le pays des morts – le pays des ombres

 

P1030105

 

Le premier des voyages à faire, c’est chez Hadès et la terrible Perséphone, pour demander conseil à l’ombre du devin Tiresias de Thèbes, l’aveugle qui n’a rien perdu de sa sagesse, car jusque dans la mort Perséphone a voulu que seul, il conservât le sens et la raison parmi les ombres.   HOMERE

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s