Le repentir à fleur de peau

 

P1030057

 

la religion ou les plaisirs louches de la torture et du pardon sans cesse renouvelés :

la conscience de l’humiliation et le plaisir dans la  souillure  de l’innocence

puis l’exaltation du sale et la jouissance dans la mortification

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s