Des mots à triturer et torturer

 

DSCF0974

 

sueur sang  salive bave morve vomi sperme larme urine crachat pus

le corps fait des taches taches de vie, taches de mort

constellations palpitantes pleïades frémissantes nébuleuses jubilantes

page d’écriture

sur la peau du parchemin

des rides parcourent un texte tuméfié sur la toile de coton blanc

des humeurs s’écoulent

c’est une blessure qui supure de mots bourgeonnants

ratures et brûlures tatouent la peau des choses

page d’écriture

traits et entrailles se déchirent et se répandent en lambeaux de pages

la pulpe exténuée du papier griffée, ridée recueille des chips de signes effrités

dans le champ des brouillons emmêlés

la brèche du sens fendille la chair des signes

page d’écriture

des lignes se décomposent et moisissent dans l’inflammation du texte

la gangrène du sens hache la page

une charpie embrouillée balafres et gribouillis recouvrent la plaie sèche comme un livre

page d’écriture

(dédié  a Michel Butor – 2006)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s