Prendre le taureau par les cornes

 

 

DSCF1118

 

« J’ai fait un condensé de mon sujet dit M.Deasy. Il s’agit de la fièvre aphteuse ce mal du pied et du museau. Jetez-y un coup d’oeil. Il est impossible de voir la chose autrement. Je ne mâche pas mes mots, hein ?

Mal du pied et du museau. Connu sous le nom de préparation de Koch. Sérum et virus. Pourcentage de chevaux immunisés. Rinderpest. Chevaux de l’Empereur à Mürzsteg, basse Autriche. Vétérinaires. M . Henry Blackwood-Price. Offre courtoise un essai loyal. Les impératifs du bon sens. Problème ultrimportant. Dans tous les sens du terme, prendre le taureau par les cornes. Avec mes remerciements pour l’hospitalité de vos colonnes.

Je tiens à ce que ceci soit imprimé et lu dit M. Deasy. Vous verrez qu’à la prochaine alerte, ils mettront l’embargo sur le bétail irlandais. Et c’est guérissable. On l’a guéri. J’essaie de gagner du crédit au ministère. Maintenant je vais essayer la publicité. Je suis environné de difficultés, de… d’intrigues de… manoeuvres sourdes de…

Souvenez-vous de ce que je vous dis, monsieur Dedalus, fit-il. L’Angleterre est aux mains des juifs. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s