Apprendre à compter

DSCF0897

 

 

« A travers la page les symboles déroulaient leur moresque solennelle, leurs momeries de petites lettres, coiffées de carrés et de cubes en guise de casquettes cocasses. Donnez-vous la main, pivotez, saluez votre partenaire : comme ça : farfadets fils de l’imagination des Maures. Partis de ce monde eux aussi, Averroès et Moïse Maimonide, hommes enténébrés de  mine et de mouvement faisant  à leurs miroirs moqueurs flamboyer l’âme obscure du monde, obscurité brillant dans la clarté et que la clarté n’a point reçue.

– Avez-vous compris maintenant ? Pouvez-vous faire, la seconde opération par vous-même?

– Oui monsieur.

En longs jambages tremblés Sargent copia les données. Attendant toujours une parole d’aide sa main déplaçait scrupuleusement les chiffres chancelants, une faible nuance de honte papillotant sous sa peau terne.

– C’est très simple dit Stephen en se levant.

– Oui monsieur. Merci, répondit Sargent.

Il sécha la feuille avec un mince buvard et s’en alla ranger le cahier dans son pupitre. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s